Message

Suzette Couture

Suzette Couture

Co-présidente du conseil d’administration et Présidente du Comité
John Galway

John Galway

Président et Membre du conseil d'administration

Message de la Co-présidente du conseil d'administration et du Président du Programme de langue anglaise

« Au cours de l’exercice qui vient de se terminer, le Programme de langue anglaise du Harold Greenberg Fund (Fund) a apporté pour une trente et unième année de suite son soutien au milieu canadien de la création, et l’exercice 2016-2017 a été jalonné de succès et de défis. Comme en témoigne la liste des projets extraordinaires qui ont bénéficié de l’appui du Fund pendant l’exercice de référence, la cuvée 2016-2017 a été l’une des meilleures de notre histoire. On réalise encore d’excellents films au Canada, indépendamment de la taille des budgets, et ce, malgré les défis constants liés aux modèles de financement traditionnels. À une époque où les créateurs et les producteurs s’adaptent à un marché qui se mondialise de plus en plus, le Canada se démarque dans sa manière de raconter des histoires. »

L’exercice 2016-2017 a comporté sa part de défis, tant pour l’industrie que pour le Fund. En raison de la réduction du financement qu’il reçoit, le Fund a dû modifier son programme et le type de soutien qu’il peut offrir au milieu canadien de la réalisation de films. Le comité de langue anglaise et le personnel du Fund ont évalué les conséquences que ces changements auront à l’avenir; toutefois, beaucoup d’efforts ont été déployés pour aplanir ces difficultés et pour que le Fund concentre ses activités sur les secteurs où son incidence se fera sentir le plus positivement.

Programme de production

Depuis sa création, en 1991, le programme Long métrage de fiction du Fund a également pu soutenir la production de 244 films. La liste des 14 œuvres qui ont bénéficié de notre appui cette année suscite plus d’enthousiasme que jamais et s’avère très prometteuse.

En 2017, un nombre record de films ayant bénéficié du soutien du Fund ont été projetés au Festival international du film de Toronto (TIFF) – neuf longs métrages, deux courts métrages et un projet destiné à la télévision. Cinq des films retenus cette année ont été terminés suffisamment tôt pour être présentés en primeur au TIFF. Le fait que Mary Goes Round, Meditation Park, Porcupine Lake, A Worthy Companion et Indian Horse fassent leurs débuts à Toronto a suscité beaucoup d’enthousiasme au Fund.

Sept des 14 nouveaux films soutenus par le Fund ont été réalisés par des femmes. Pour ce qui est de la question de la parité, nous continuons sur notre lancée; nous nous enorgueillissons d’être un chef de file de l’industrie quant à cet enjeu capital.

Toutefois, comme tout le monde le sait sans doute, nous avons dû prendre la décision très difficile de mettre fin, après 2017, aux activités du fonds de production – les productions susmentionnées constituent le dernier groupe de projets à avoir bénéficié du soutien financier du Fund dans ce volet de nos activités. En raison de la diminution de ses ressources, le Fund a décidé de concentrer l’ensemble de ses autres activités sur les volets Scénarisation et Développement de concepts. Les 244 films que nous avons soutenus au fil des ans témoignent de manière extraordinaire de la créativité, des compétences et de la passion du milieu canadien de la réalisation, et nous avons été honorés d’être associés à chacune de ces productions.

Programme de développement

Depuis 1986, le Fund a pu apporter son soutien à 2 581 projets aux stades de la prise d’option, de la scénarisation ou du parachèvement/de la préproduction. Ces volets ont toujours été au cœur de nos activités; nous sommes convaincus que si nous concentrons nos efforts sur la scénarisation et sur le développement de concepts, les projets connaîtront plus de succès pour ce qui est d’obtenir du financement et d’attirer les publics.

Cette année, le Fund a pu soutenir le développement de 87 dossiers, qui constitueront la prochaine vague de projets à chercher du financement et à essayer de se frayer un chemin jusqu’aux écrans canadiens. Ces projets sont représentatifs de la diversité de scénaristes canadiens exploitant divers genres et travaillant avec des budgets plus ou moins substantiels. Nos scénaristes sont talentueux, et leurs histoires méritent d’être racontées. C’est un honneur pour le Fund d’accompagner ces professionnels dans leur parcours.

Les frontières s’estompent de plus en plus entre les longs métrages et les dramatiques télévisuelles de longue durée de grande qualité, et le Fund a constaté que plusieurs des projets ayant bénéficié de son soutien, des étapes de la prise d’option au développement, migraient vers le format dramatique télévisuelle. Nous assisterons cette année au lancement d’Alias Grace, de Sarah Polley; cette œuvre et Book of Negroes, de Clement Virgo, sont les principales productions à s’inscrire dans cette tendance. Plusieurs autres projets, initialement développés pour le grand écran, procèdent à une transition similaire. Ce nouveau courant est une source d’enthousiasme pour le Fund; à notre avis, il est très important pour notre organisme de soutenir des projets faisant intervenir l’ensemble des plateformes pour nous raconter des histoires. Le choix de la plateforme devrait ultimement être tributaire de l’histoire et de la personne qui la raconte.

Commandites

Au titre de son programme de développement, le Fund a toujours commandité divers projets de l’industrie, visant à la fois l’épanouissement de talents et la mise en valeur de métiers, et la création d’occasions de financement de projets. Qu’il s’agisse d’ateliers, d’événements et de forums tenus dans l’ensemble du pays, le Fund a soutenu 360 de ces activités, sur une base annuelle, dans bon nombre de cas, au titre d’engagements pris pour plusieurs années. Le volet Commandites vise les 15 derniers projets du genre. Comme nous entendons nous concentrer davantage sur l’aide à la scénarisation, nous avons dû mettre fin à ce type de soutien à l’industrie.

Perspectives d’avenir

Le Fund a toujours été fier de ses réalisations pour ce qui est d’identifier et de soutenir les meilleurs talents canadiens afin de les aider à raconter leurs histoires. Cela n’aurait jamais été possible sans la passion ni l’intelligence des membres du conseil d’administration et du personnel. La profondeur de leur expérience et l’intensité de leur engagement sont sans égales; grâce à eux, le Fund a pu avoir une réelle collaboration avec l’industrie en tant que partenaire. Nous tenons à remercier les administrateurs et les membres du personnel pour l’engagement dont ils ont fait preuve au fil des ans; nous savons qu’avec le soutien de l’industrie, nous allons tous ensemble tracer une nouvelle voie, qui permettra de bâtir un avenir encore plus brillant.

Suzette Couture
Suzette Couture
Co-présidente du conseil d’administration et Présidente du Comité
John Galway
John Galway
Président et Membre du conseil d'administration